Test – Phanteks Eclipse P600S Tempered Glass (Anthracite)

Introduction

Nous l’attendions depuis sa récente apparition au CES 2019, le dernier boitier né de Phanteks, l’Eclipse P600S. Un boitier qui se veut innovant et hybride d’après les dires de la marque néerlandaise, ou encore permettant d’avoir « le meilleur des deux mondes ».

Ces deux mondes représentent les performances de refroidissement ainsi que le silence. Le P600S s’annonce comme ayant le potentiel requis afin de représenter d’une part un boitier insonorisé, et d’autre part un boitier frais performant au grand flux d’air, avec un système permettant de basculer d’un mode à l’autre.

Un boitier modulable donc, sur d’autres points de vue également, puisque de nombreux éléments de celui-ci sont annoncés comme étant détachables.

Trois coloris sont disponibles pour cet Eclipse P600S, à savoir Blanc Glacier, Anthracite Grey ou Satin Black. Comme vous pouvez le voir en titre, nous avons opté pour la deuxième option. Le boitier est également disponible en version « Silent », sans façade vitrée et en noir.

Il fait parti de la gamme « Eclipse », où l’on peut citer les P300, P400 et P400S, ou encore le fameux P350X. Le choix est facilement justifiable, il suffit de comparer visuellement un de ces boîtiers avec le P600S afin de retrouver les mêmes lignes. Cependant, le P600S est bien plus imposant et plus lourd, et nous fait penser à un autre boitier de la gamme Enthoo… Nous vous en dirons plus en page suivante.

Voyons les caractéristiques de ce Phanteks P600S :

  • Nom : Phanteks Eclipse P600S
  • Coloris : Anthracite Grey
  • Chassis : Acier
  • Façade vitrée : Oui, verre trempé
  • Cartes mères acceptées : Mini-ITX, mATX, ATX, E-ATX (jusqu’à 280mm de large)
  • Support radiateurs watercooling : 120 à 420mm
  • Longueur carte graphique maximale : 435mm
  • Hauteur ventirad CPU : 190mm
  • Slots d’expansions PCI-E : 7
  • Supports 3.5″ : 10 (4 inclus)
  • Supports 2.5″ : 3 (3 inclus)
  • Ventilateurs : 7 (4 inclus)
  • Poids : 13.5 kg
  • Garantie : 5 ans

Rendez-vous en page suivante pour quelques clichés du boitier.

Partager l'article

Laisser une réponse